Log In

Ressources

Trucs pratiques pour venir en aide aux parents et aux tuteurs.
L’influence des adultes dans le développement d’un enfant – parents, enseignants et entraîneurs –

L’influence des adultes dans le développement d’un enfant – parents, enseignants et entraîneurs –

Voici mes réactions des suites de l’article Le sport, ça fait oublier l’école et déstresser! paru dans La Presse, le mardi 11 juin 2019.

On y parle du rôle que les sports parascolaires peuvent avoir dans le développement des jeunes. On nous dit qu’ils leur permettent de progresser dans un contexte ludique et soutenu par un entraîneur. Ces activités, pour la majorité, sont pratiquées après les heures de classe et parfois sur l’heure du dîner.

Elles donnent l’occasion aux enfants de développer plusieurs habiletés telles que l’autonomie, le leadership et la saine compétition qu’ils pourront appliquer dans leur vie scolaire.

Par le fait même, ils peuvent aussi développer l’initiative, le travail d’équipe et le contrôle de soi. En résumé, les sports collectifs seraient plus profitables que les sports individuels. Pour ma part, je crois qu’il est important que l’enfant trouve sa voie et qu’il en soit à l’écoute, car malgré les multiples avantages donnés aux sports collectifs, ils ne plaisent pas à tous! Au bout du compte, l’important est que l’enfant bouge afin d’en retirer le plus de bénéfices possible. Tout cela, c’est sans oublier que la pratique du sport est un incontournable pour maintenir une santé globale équilibrée et que cette discipline se doit d’être développée en bas âge.

J’en viens à un passage de l’article qui m’a fait sourire. L’auteur parle du rôle important de l’entraîneur dans l’évolution d’un jeune. Il précise que l’entraîneur ne doit pas être contrôlant ni centré sur la victoire, car l’enfant développera de mauvaises émotions telles que l’anxiété, la frustration et la colère. Il dit aussi que si l’entraîneur a un leadership positif centré sur le développement, l’apprentissage et non la performance, l’enfant ressentira des émotions positives. Il sera heureux, satisfait et surtout aura du plaisir. Ce passage a suscité mon attention, car il décrivait exactement le rôle que les enseignants et les parents doivent aussi avoir envers les enfants. S’ils sont contrôlants et centrés sur les résultats tant scolaires que sportifs, l’enfant produira des émotions négatives reliées au stress de la performance. De plus, il aura une peur intense d’échouer et de décevoir ses parents. D’un autre côté, si les parents et enseignants sont davantage centrés sur son développement en tant qu’être humain, sur ses forces et son épanouissement l’enfant arrivera, sans aucun doute, à s’épanouir et à développer sa confiance. Pourquoi ne pas donner toutes les conditions et chances aux enfants d’être heureux et de leur faire sentir qu’ils sont plus importants qu’un simple résultat?

Mais quelles sont ces conditions gagnantes? Quelle influence auront-elles sur le cheminement scolaire, sur l’épanouissement personnel et la santé globale de votre enfant? Tout d’abord, il y a trois facteurs incontournables : une alimentation équilibrée, la pratique d’une activité physique et un sommeil réparateur. Ces trois facteurs demeurent essentiels dans l’équilibre mental et moteur de votre enfant, car la santé joue un rôle clé dans sa réussite scolaire. Inculquer de saines habitudes en bas âge à un jeune lui permettra d’avoir une bonne hygiène de vie pour le reste de sa vie!

Toutefois, il y a d’autres conditions gagnantes qui, selon moi, sont toutes aussi importantes! Tout d’abord, le temps de qualité que l’on accorde à l’enfant afin qu’il soit émotivement épanoui. Petits et grands ont besoin de se sentir aimés et écoutés. Ils ont un besoin de jouer avec leurs parents, de cuisiner, d’échanger des chatouilles, de partager des moments de plaisir et d’échanges. Se sentir UNIQUE aux yeux de ses parents est un privilège que l’on doit leur accorder. Qui n’aime pas se faire demander comment s’est déroulée sa journée ou prendre un bon repas avec les membres de sa famille? Accorder du temps à son enfant ne devrait pas être un effort, mais un cadeau que l’on se fait. D’autres incontournables comme éduquer son enfant à propos des réseaux sociaux, limiter le temps alloué aux jeux vidéo et surtout lui imposer des temps libres (sans jeux électroniques) où il doit laisser aller son imagination afin de se trouver une activité sans supervision sont primordiaux pour son épanouissement.

Bref, je crois que nous avons un rôle primordial dans la vie éducative de notre enfant et que la meilleure recette est l’équilibre entre tous ces facteurs, car ils ont autant de valeur les uns que les autres. L’important, c’est juste de bien doser les quantités!

Alimentation

Sommeil

Sports

Amour

Temps passé avec l’enfant et temps libre

Jeux vidéo

Soupers en famille

Intérêts concernant la vie scolaire et les travaux de l’enfant rapportés à la maison

– Mélanie, fondatrice de montutorat.com

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *