Inscription

Ressources

Trucs pratiques pour venir en aide aux parents et aux tuteurs.
P’tits trucs pour un bon climat de travail

P’tits trucs pour un bon climat de travail

Avez-vous déjà pensé au climat de travail pendant l’étude, les devoirs ou les cours particuliers à la maison?

Je ne suis pas une experte en psychologie et je ne connais pas tout le fonctionnement de notre cerveau, mais au fil des années, avec mes propres enfants ou mes élèves, j’ai remarqué quelques constantes. Les voici :

Musique

Plusieurs écoutent de la musique en travaillant et j’en fais partie. Ça m’évite d’être déconcentrée par plein de petits bruits autour. Par contre, il faut bien choisir ce qu’on écoute. Si votre enfant a la musique de son artiste préféré dans les oreilles, il y a de bonnes chances qu’il se mette à chanter ou à danser dans pas long : mauvais choix pour l’étude!

Je suggère plutôt de choisir de la musique en anglais ou en espagnol s’il ne connaît pas bien ces langues, ou alors, de la musique instrumentale. On peut aussi aller chercher sur YouTube « musique pour étudier » ou « bruits qui réveillent ». Si ça l’endort, ce n’est pas le bon choix non plus, évidemment!

Lieu de travail

Souvent, l’enfant se retrouve à la table de cuisine pour étudier et faire ses devoirs. C’est bien s’il est seul ou si le reste de la famille se trouve dans une autre pièce. Parce que si son petit frère vient le voir pour lui montrer son nouveau jouet, peut-être qu’il aura le goût de jouer avec lui. Un jeune est souvent prêt à tout pour se sauver d’un problème de math! Tout peut être une bonne raison pour l’arrêter de travailler : l’odeur des biscuits que maman prépare, le match de soccer à la télé, sa sœur qui rit en regardant son fil Facebook, le chat qui saute sur son efface, TOUT! Alors, essayez de mettre toutes les chances de son côté.

Note : il arrive que l’élève soit gêné de répondre à son tuteur parce qu’il sait que vous l’écoutez. Laissez-le travailler et garder sa concentration, vous aurez l’occasion de poser toutes vos questions après la rencontre.

Un autre point important sur l’espace de travail est bien évidemment le confort… Je sais que si je fais mes devoirs assise sur mon lit enroulée dans une couverture douce, je vais dormir en moins de deux! Oui, il est important d’être installé confortablement, mais pas trop. Si votre jeune est assis sur une chaise de cuisine, il peut ajouter un coussin pour gâter ses fesses. S’il étudie sur le divan du salon, assurez-vous que la lumière est bonne. On ne veut pas une ambiance tamisée, sinon, c’est le dodo assuré!

Appareils électroniques

Là, ce n’est pas compliqué : pas de télé, pas de cellulaire, pas d’ordinateur (à moins qu’il fasse une recherche). Pour ceux qui se servent du cellulaire pour écouter de la musique, exigez de fermer le son sur toutes les notifications qu’ils peuvent recevoir. Petit truc, activez le mode avion (hors ligne) pour éviter la tentation! Et si votre enfant utilise l’ordi., demandez-lui de fermer toutes les fenêtres des autres applications. Comme ça, Facebook ne s’ouvrira pas « par accident » quand son ami publiera un centième chat qui fait un saut en se voyant dans le miroir.

Bruit

Choisissez un coin tranquille, mais s’il n’y en a pas, procurez-lui des bouchons d’oreilles à la pharmacie. C’est super efficace et ça peut même servir pour les examens. Avec les bouchons d’oreilles en classe, votre enfant n’entendra pas Cédric se moucher, Alexia cogner ses ongles sur son bureau ou les talons hauts de son enseignante qui circule dans les rangées.

Temps

Évidemment que la concentration a une durée limitée. Si votre jeune a un long travail à réaliser, suggérez-lui de l’étaler sur plusieurs jours. Ça évitera peut-être qu’il se tanne. Je dis bien « peut-être ». Il peut aussi se permettre une pause de 10 minutes chaque heure pour consulter son cellulaire, bouger, boire ou manger un peu. Pour être certain de ne pas éterniser la pause, proposez-lui d’utiliser un chrono. Pour tous ceux qui ont besoin de « taponner » quelque chose, c’est permis et même encouragé. Même chose pour ceux qui préfèrent faire leurs devoirs sur un gros ballon d’exercice, laissez-les aller!

Voilà, donc plein de pistes d’actions pour améliorer l’étude ou le travail scolaire de votre enfant. Essayez d’en mettre quelques-unes en place à intervalles réguliers. Vous verrez, ça mène au succès!

– Nathalie Leduc – Tutrice de montutorat.com depuis 2016

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *